Dans le cadre de ses actions de « Volleyeurs Engagés » le VCCM organisera pour la saison 2021/2022 un tournoi caritatif, au profit de l’association EndoFrance

Pourquoi organiser un tournoi caritatif  ?

L’organisation d’un tournoi caritatif à pour but, de faire connaître le travail d’une association, de récolter des fonds pour celle-ci et de diffuser des informations fiables sur la lutte contre la maladie, cette année le VCCM (Volley Club Champs-Sur-Marne) a choisi d’organiser son tournoi de « Volleyeurs Engagés » en faveur de l’association EndoFrance qui lutte contre l’endométriose. 

Le sport est un extraordinaire moyen de rapprochement, d’épanouissement, de sociabilité, et d’intégration. 

Organisation du tournoi caritatif 

Le tournoi sera ouvert à 18 équipes de 4 personnes, chaque équipe accueillera obligatoire 1 femme dans sa composition. 

L’association sera présente, un stand permettra la diffusion d’informations et d’échanges, des professionnels de santé seront également présents (sage-femme, infirmière, ostéopathe, naturopathe et autres). 

L’association EndoFrance 

L’objectif principal d’EndoFrance : Soutenir. Informer. Agir. 

Depuis sa création, EndoFrance, association française de lutte contre l’endométriose a pour vocation de diffuser de l’information fiable sur l’endométriose. 

Cette information est totalement validée scientifiquement et issue des membres de leur comité scientifique et des congrès médicaux auxquels EndoFrance participe ; et disponible gratuitement que vous soyez adhérents ou non. 

Qui est concerné par l’endométriose ? 

Elle touche 1 femme sur 10, en âge de procréer

Qu’est-ce que l’endométriose ? 

L’endométriose est une maladie chronique généralement récidivante 

L’endomètre est le tissu qui tapisse l’utérus. Sous l’effet des hormones (œstrogènes), au cours du cycle, l’endomètre s’épaissit en vue d’une potentielle grossesse, et s’il n’y a pas fécondation, il se désagrège et saigne. Ce sont les règles. Chez la femme qui a de l’endométriose des cellules vont remonter et migrer via les trompes. Le tissu semblable au tissu endométrial qui se développe hors de l’utérus provoque alors des lésions, des adhérences et des kystes ovariens, (endométriomes) dans les organes colonisés. Cette colonisation, si elle a principalement lieu sur les organes génitaux et le péritoine peut fréquemment s’étendre aux appareils urinaire, digestif, et plus rarement pulmonaire. 

L’endométriose est une maladie complexe 

On a même coutume de dire qu’il n’y a pas une mais “des” endométrioses  car cette maladie ne se développe pas de la même façon d’une femme à l’autre… Il n’existe pas de certitudes concernant l’endométriose si ce n’est qu’elle revêt différentes formes à différents endroits selon différentes proportions d’une femme à l’autre. 

Association EndoFrance Logo